Au fil des pages | Un dragon, des présences et des cours !

Bienvenue pour un nouvel article !
Dernièrement, j’ai pu profiter d’une semaine de congés et en ai profité pour partir un peu au Tréport avec mon ♥ (vlog à venir sur la chaîne ?) et lire !

Petite présentation de mes dernières lectures ! C’est parti !

Grendel de Mako Oikawa

2aa14412-1555-4822-a44b-72f3e0a027a3
Grendel. Komikku Editions. ©Bullamousse

Petit résumé

Camélia est chevalière à la garde royale du Royaume de la Tour. Accusée de trahison, elle doit être exécutée le lendemain. Cependant, le roi décide de lui confier une mission complètement suicidaire : escorter un enfant dragon, le dernier de son espèce jusqu’à un royaume où il sera en sécurité. Pour cela, elle devra entreprendre un voyage périlleux avec cet enfant, représentant un trésor inestimable.
Cependant, la puissance de Camélia cache une faiblesse très lourde à porter. Quant au jeune dragon, que va-t-il penser du monde extérieur, qu’il découvre pour la première fois ?

Mon avis

Recommandé par mon libraire lorsque je lui ai fait part de mon immense déception suite à ma lecture d’Histoires sans fin, dont j’attendais beaucoup, cette saga a été un bon moment de lecture.
Cherchant un manga ayant un personnage féminin fort, j’ai été satisfaite par Camélia, l’héroïne principale. Elle semble égoïste de prime abord, mais l’on comprend vite sa force, comme sa souffrance. De plus, j’ai également trouvé le personnage de Grendel mignon de par sa naïveté dans sa découverte du monde.
Constitué de seulement trois tomes, ce manga se lit très vite et présente des dessins minutieux et dynamiques, tant pour les décors que les scènes de combat, regorgeant de détails. Le graphisme n’est pas le seul point que j’ai apprécié. En effet, la lecture nous offre quelques beaux rebondissements et une intrigue politique riche en manipulations diverses. De plus, elle amorce également une réflexion sur le choix à faire entre vivre ou survivre.
Le seul petit bémol, c’est que certains mystères restent ouverts, le manga s’achevant sur une fin ouverte.
En bref, c’est un manga que j’ai apprécié bien que je n’ai pas non plus eu un grand coup de cœur, mais que je ne manquerai pas de recommander à mon entourage.

We never learn de Taishi Tsutsui

041a2f81-9768-4f54-b9fb-5c2d20b364ac
We never learn. Kazé. ©Bullamousse

Après avoir vu ce manga sur plusieurs comptes Instagram que je suis, j’ai finalement décidé d’en lire le résumé et celui-ci m’a semblé prometteur. Pour les vacances, quoi de mieux que de se plonger dans ses cahiers de révisions, tandis que l’on a quitté les bancs de l’école ?

Petit résumé

Nariyuki est un lycéen de terminale, rêvant d’intégrer l’université de son choix afin de subvenir aux besoins de sa famille, très pauvre. Malheureusement, s’il n’obtient pas une bourse, cela lui est impossible. La chance semble lui sourire quand le proviseur lui propose de lui accorder, mais ce, à une condition : devenir le professeur particulier de Rizu et Fumino, qui sont de véritables génies chacune dans un domaine. Cependant, elles lui réservent une « petite » surprise.

Mon avis

Si vous me suivez depuis longtemps ou que vous avez lu mes articles, vous connaissez donc mon souci avec les choses trop encensées, et je craignais donc que ce manga n’en fasse partie ou ne fasse un peu trop dans le cliché. Curieuse, j’ai donc décidé de me faire mon propre avis et ai profité de l’offre de l’éditeur qui offrait le deuxième tome pour l’achat du premier.
Force est de constater que je me suis bien trompée et que ce fut une excellente surprise. Je comprends très bien l’engouement que cela a provoqué et j’attends impatiemment le tome 3. C’est vraiment une superbe découverte !

J’ai beaucoup apprécié la galerie de personnages : que ce soit Nariyuki, très touchant et dévoué pour sa famille et ses élèves et sa capacité à voir la gentillesse en chacun, ou encore Uruka, très drôle, dynamique et fort élément comique du manga. J’adore son énergie ! Et comment ne pas parler de Fumino, dont l’apparence digne d’une mannequin cache un franc-parler et une forme de mélancolie. Celle avec laquelle j’ai le moins d’affinités est Rizu, bien que je ne sois pas indifférente envers son personnage. C’est un personnage dont j’ai hâte de voir l’évolution car je suis certaine que son apparente froideur ne va cesser de fondre tout au long de l’histoire.

En bref, j’ai été prise d’affection pour tous les personnages !

Il y a quelqu’un dans la maison de Patricia Darré

9be4680d-1997-4bc2-a107-8f2604e6b32f
Il y a quelqu’un dans la maison de Patricia Darré. Editions J’ai lu

Petit résumé

Patricia Darré est journaliste, animatrice radio et médium. C’est d’ailleurs exclusivement à ce dernier aspect que nous allons nous intéresser. En effet, depuis la découverte de son don, en 1995, Patricia aurait aidé de nombreuses personnes de diverses façons. Il y a quelqu’un dans la maison est son cinquième livre traitant de son don et de ses rapports avec l’Au-delà.
Dans ce livre, Patricia Darré nous présente des cas de maisons « hantées » dans lesquelles elle est intervenue. Sous forme de courts chapitres, chacun présente un cas et un aspect des « hantises » possibles.

Mon avis

J’avais déjà entendu parlé de Patricia Darré lors d’un reportage ou encore en voyant ses romans en librairie, mais je n’en avais jamais lu, mon avis ne sera donc que pour celui-ci. Que l’on croie ou non aux esprits, à l’Au-delà, ou non, ce livre peut tout à fait plaire puisqu’il se lit aussi bien comme un roman, que comme un recueil de témoignages.

Tout d’abord, le découpage en sept chapitres est pertinent et permet à Patricia Darré d’aborder divers aspect des hantises (emprise, objet sacré, présences, château hanté, etc.). De plus, ces chapitres étant indépendants les uns des autres, ce livre ne se lit pas nécessairement d’une traite.
J’ai également beaucoup apprécié le style d’écriture de l’autrice, que j’ai trouvé très fluide, léger et agréable.
Cela m’a notamment donné envie de lire d’autres livres de Patricia Darré et a attisé mon intérêt pour ce domaine.

Alors, les avez-vous lu ?

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s