Watched! | Des bonbons partout !

Aujourd’hui, je vous propose de nous mettre un peu dans l’ambiance d’Halloween et du traditionnel rituel de collecte de bonbons en vous parlant d’un anime qui vous fera saliver, voire frôler la crise d’hyperglycémie, mais ne vous donnera pas de caries ! Eh oui ! Je vais vous parler de la saison 1 de l’anime Dagashi Kashi, l’adaptation du manga éponyme de Kotoyama.

L’histoire

Kokonotsu est un adolescent rêvant de devenir mangaka. Cependant, son père, fier propriétaire d’une boutique de bonbons à la campagne aimerait que son fils fasse honneur à la tradition familiale en reprenant le magasin. Kokonotsu est donc contraint de garder régulièrement le lors des absences de son père qui espère ainsi lui donner goût à la vente.
Un jour, une jeune fille débarque au magasin à la recherche du père de Kokonotsu, qui n’est autre que Hotaru Shindare, la fille du responsable d’une grande entreprise de snacks et autres friandises au Japon. Celle-ci vient embaucher le père de Kokonotsu, Yo, afin qu’il soit le responsable d’une nouvelle boutique que la compagnie Shindare va ouvrir prochainement. Cependant, Yo refuse tant que son fils refusera de reprendre la boutique. Hotaru va donc avoir pour mission de convaincre l’adolescent !

dagashi kashi glace

Mon avis

J’apprécie ce manga pour son aspect tranches de vie, auquel s’ajoute un côté complètement barré avec certains traits de caractère des personnages. Hotaru, par exemple, est une véritable otaku des bonbons, une accro au sucre et aux snacks sous toutes leurs formes et résolument douée d’un talent de tragi-comédienne, tant ses expressions et réactions semblent exagérées. Cependant, c’est un personnage qui n’en reste pas moins drôle.
Kokonotsu n’est pas en reste non plus, rêvant d’être mangaka, il dessine des planches de son futur manga dont le personnage féminin ressemble étrangement à Hotaru.  C’est un adolescent qui n’échappe pas à certains clichés (rêvant de plaire à la gente féminine, par exemple).
Yo, le père de Kokonotsu, est à la fois irresponsable et attentionné envers son fils, bien qu’il ne comprenne pas le refus de celui-ci de reprendre la boutique familiale.
To et Saya, respectivement le meilleur ami de Kokonotsu et la sœur du premier, sont sympathiques. Bien que To m’agace souvent par son aspect pervers. Saya est plus attachante, notamment dans son amour pour Kokonotsu ou par son incroyable capacité à gagner à tous les jeux sans même en connaître les règles. C’est aussi une jeune fille très complexée.

Puisque j’évoquais certains aspects qui me dérangeaient, je dois également vous avertir que certaines scènes sont volontairement très érotisées (le passage de la soupe, entre autre) et les obsessions des deux adolescents peuvent parfois être usantes. Pour vous dire, j’ai même été assez mal à l’aise à certains moments… Néanmoins, pour d’autres, le second degré est bien moins dérangeant. Autre détail : bien que To rêve de voir une culotte et qu’il y ait un aspect quelque peu pervers parfois, la seule ébauche de sous-vêtement que vous verrez sera à quelques moments ponctuels des aperçus du soutien-gorge d’Hotaru par transparence.
N’ayant fini que la première saison, je ne saurai vous dire si cela s’applique également à la seconde saison.

Pourtant, le point le plus positif à mes yeux concernant cet anime est son aspect instructif. En effet, pour chaque bonbon ou snack présenté dans l’anime, nous avons droit à une petite présentation du produit, son histoire et ce qui le différencie de la concurrence (son packaging, son origine…). Bref, c’est un aspect que j’aime beaucoup car cela permet de s’instruire tout en s’amusant.

(Je ne vous raconte pas ma joie quand j’ai découvert qu’un magasin de bonbons près de chez moi, vendant quelques bonbons japonais, vendait notamment des ramune sifflants !)

Pour résumer, un anime sympathique, instructif et énergique (et parfois gênant), qui vous donnera probablement envie de vous ruer sur vos paquets de bonbons !

Et vous, l’avez-vous vu ? Ou cela vous donne-t-il envie de le regarder ?

dagashi kashi ruban
Une démonstration du côté excentrique d’Hotaru

 

 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s