Réaction à l’interview de Lisa Congdon dans Mollie Makes

Aujourd’hui, je souhaite vous parler d’un sujet un peu particulier. C’est quelque chose que je n’ai pas encore fait sur mon blog, mais cette fois, je ne peux pas résister à « l’appel ».
Ceux qui me connaissent sont déjà au courant de l’amour que je porte au magazine Flow depuis sa création, mais peu d’entre eux savent que j’aime également énormément le magazine Mollie Makes, que je suis également fidèlement depuis son premier numéro.

Le dernier numéro est sorti ce mercredi et je me le suis procurée dès que possible. La couverture est toujours aussi belle, les mises en pages sont toujours travaillées avec justesse et les idées sont, elles aussi, toujours au rendez-vous. Cependant, ce n’est pas d’une des nombreuses créations dont je veux vous parler aujourd’hui.
En vérité, je viens vous parler de l’interview de Lisa Congdon, présente dans ce numéro et que je viens de finir de lire. Pour être honnête, je ne connaissais pas cette artiste avant de la voir dans cet article mais là n’est pas le sujet. Ce dont je veux vous parler, c’est de la leçon que je tire de cette interview.

Lire la suite »

Flexitarienne ? Kécécé ???

Bonjour à tous !

Dans un article précédent, j’avais évoqué le fait de réduire sa consommation de viande pour réduire ses déchets et évoquant que j’étais moi-même devenue flexitarienne. Cette volonté de réduire ma consommation de viande date d’il y a quelques années maintenant, notamment à la suite d’un article aux chiffres alarmants au sujet de l’industrie de la viande -article que je ne parviens pas à retrouver, naturellement. J’avais alors commencé à réduire ma consommation de viande, mais habitant encore chez mes parents avec frères et sœur, il était difficile de changer les habitudes de tout le monde. J’avais donc repris un régime alimentaire classique, sans oublier cette envie… Et j’ai pu franchir le cap lorsque j’ai emménagé avec ❤
Désormais, je mange de la viande une à deux fois par semaine maximum, pouvant aller jusqu’à trois fois en cas d’événements exceptionnels. Mon bujo m’aidant à suivre ma consommation.

Je vous en dis plus sur ce régime alimentaire de plus en plus répandu.

Lire la suite »

Un peu moins de Facebook

Pendant un moment, j’avais songé à complètement supprimer mon compte Facebook. Je me demandais ce que cela m’apportait, mais j’ai vivement changé d’idée. De façon moins radicale, j’ai ensuite voulu supprimer mon compte actuel pour m’en faire un nouveau, et ainsi opérer un tri drastique dans mes « amis » – et certaines photos. Pourtant, comme beaucoup, je suis une accro.Lire la suite »